Aujourd’hui ouvert jusqu’à 17h00

Les restaurations dentaires

La restauration dentaire regroupe plusieurs procédures qui permettent notamment d’améliorer l’esthétique des dents, renforcer une dent abîmée ou encore de rétablir la fonction masticatoire d’une dent partiellement détruite ou cariée.

Selon l’emplacement de la dent à restaurer et la condition associée, nous évaluerons ensemble le matériau à privilégier (résines composites, céramique, etc.) et la technique requise.

Les blessures de la dent

La fêlure

Une fêlure dentaire consiste en une microscopique brèche au niveau de la surface de la dent et dans certains cas, sous la gencive. Invisible à l’œil nu, celle-ci est une porte d’entrée de choix pour les bactéries, ce qui peut éventuellement causer des complications.

Seul un examen dentaire nous permet de repérer une fissure, qui se dévoile parfois uniquement sur des radiographies. Suite à la détection de l’anomalie, nos dentistes vous dirigeront vers le traitement approprié.

La fracture

À l’opposé de la fêlure qui est superficielle, la fracture entraîne la perte d’un morceau de dent, ce qui donne lieu à une sensibilité dentaire modérée à intense et une douleur lors de la mastication. Une fracture à la racine peut également causer la mobilité de la dent.

Fréquente chez les enfants, la fracture dentaire survient aussi régulièrement chez les adultes. Lorsque la pulpe n’est pas atteinte, nous pouvons refaire la partie manquante à l’aide de résine. Diverses restaurations sont possibles selon le type de fracture dont il est question.

Plusieurs facteurs peuvent engendrer une fêlure ou une fracture de la dent, comme un traumatisme, du bruxisme, une consommation excessive d’aliments et boissons acides, ou encore l’hérédité.

La différence entre la résine composite et l’amalgame

L’amalgame dentaire

La combinaison de mercure, d’argent, de cuivre et d’étain compose l’amalgame employé en dentisterie depuis plus d’un siècle et demi.

Le fameux « plombage gris » est beaucoup utilisé en dentisterie pédiatrique pour soigner les caries sur les prémolaires et molaires primaires, vouées à tomber. Sa grande étanchéité, sa durabilité et sa résistance à l’abrasion en font aujourd’hui encore un matériau obturateur de choix pour combler une dent arrière.

L’obturation en composite

Plus récente, la résine composite est composée de polymère et de minuscules particules inertes et très dures. De couleur blanche, elle est employée autant sur les dents arrière qu’antérieures pour soigner une dent cariée ou corriger une dent mal positionnée ou fracturée. Polyvalente, elle peut aussi être utilisée en version fluide à titre de scellant dentaire.

Esthétique, ce matériau obturateur est proposé en plusieurs teintes afin de correspondre à la nuance naturelle des dents. La résine composite est stable, résiste à la fracture et présente une longévité de quelques années.

Restauration extensive vs couronne dentaire

Il est possible d’observer sur la surface masticatoire des molaires et prémolaires une petite surélévation (comme les 4 coins). Ces petits sommets se nomment cuspides. Une restauration extensive sera requise lorsqu’une ou plusieurs cuspides doivent être réparées. Dans les cas où la dent casse et perd une cuspide, le recours à la couronne dentaire pourra être sérieusement envisagé.